Le Bullet Journal,
un outil puissant d’organisation

Bullet Journal
Bullet Journal
Rappel : Les articles de ce blog sont la propriété intellectuelle de la marque © Coccibel ®. Ils sont destinés à un usage personnel exclusivement. Aucune reproduction ou copie ne peut être faite sans le consentement de son auteur. Merci de votre compréhension et bienveillance.
Sommaire

Au travers de cet article, je vous propose de faire un tour d’horizon du concept du Bullet Journal : ses origines, ses avantages, sa structure, son système de notation, les étapes pour créer votre propre journal…

Les origines du Bullet Journal ou bujo

La Méthode Bullet Journal®, également connu sous le nom de Bujo, a été créée au début des années 2010 par Ryder Carrol, un designer new-yorkais, comme méthode d’organisation souple et personnalisable. 

Le terme anglais « bullet » signifie « puces » ou « points ». Et justement, un bujo est basé sur des listes à puces, idéales pour la gestion des tâches et des informations. Et ses adeptes aiment aussi utiliser des carnets à points (plutôt qu’à lignes), car cela offre une liberté artistique et une structure visuelle, permettant la création d’un journal sur mesure. 

Quels sont les avantages du Bullet Journal ?

Un Bullet Journal est là pour vous aider à vous organiser simplement, de manière flexible et créative, tout en bénéficiant d’un système de gestion de vos tâches et de vos objectifs.

Utiliser un Bullet Journal présente de nombreux avantages, notamment en termes de :

  • flexibilité : un Bullet Journal est par nature flexible ; vous pouvez le façonner de sorte qu’il s’adapte parfaitement à vos propres besoins.
  • personnalisation : sa structure est entièrement modifiable selon les préférences.
  • visibilité : il vous offre une vue claire de vos priorités et de vos engagements.
  • gestion du temps : il vous facilite la planification quotidienne et mensuelle.
  • productivité : il peut vous aider à atteindre vos objectifs et à suivre vos tâches.
  • simplicité : son approche minimaliste et visuelle vous permettra de vous concentrer sur l’essentiel, allégeant ainsi votre charge mentale.
  • créativité : la méthode du Bullet Journal favorise le développement de votre créativité. Il encourage à créer des mises en pages esthétiques, en laissant parler votre créativité…
  • adaptabilité : il peut être utilisé pour différentes activités (professionnelles, personnelles, créatives).
  • « detox digitale » : il offre une alternative apaisante dans un monde numérique… d’autant plus importante quand l’on sait le pouvoir bénéfique de l’expression par l’écriture sur notre bien-être (élément qui a été démontré par de nombreuses recherches).

Pour en savoir plus, je vous invite à lire l’article « Les bienfaits de l’écriture : améliore ton bien-être et ta créativité », écrit par Camille Delfly.

Quel est le fonctionnement (et la structure type) d’un Bullet Journal ?

La méthode du Bullet Journal se caractérise par une approche à la fois flexible et structurée.

L’utilisateur a la liberté de personnaliser son journal en fonction de ses besoins spécifiques, ce qui en fait un outil d’organisation polyvalent et créatif pour la gestion quotidienne des tâches et la réalisation des objectifs à long terme.

Sa structure « type » se compose ainsi d’éléments tels que :

  • un index (équivalent d’une table des matières) pour se repérer facilement dans le journal
  • un calendrier annuel (Future Log) offrant une vue d’ensemble des événements et tâches pour les mois à venir.
  • une vue mensuelle (Monthly Log) pour une planification détaillée du mois, incluant événements et tâches.
  • un journal quotidien (Daily Log) pour lister les tâches, événements, et notes pour chaque jour.
  • des collections thématiques correspondant à des pages thématiques dédiées à des listes, des idées, des projets, etc.
  • D’autres items ou modules peuvent être ajoutés en fonction de vos besoins.

Une des caractéristiques importantes du Bullet Journal est le système de migration, qui fait référence au fait de déplacer une entrée (une tâche, un projet, un évènement) d’une page à une autre. Il peut s’agir à la fois de reporter les éléments de la vue annuelle vers la vue du mois donné, mais aussi de transférer les tâches non finalisées d’une période à l’autre. Cette pratique permet d’assurer la continuité et la pertinence des tâches ; de maintenir un suivi précis des engagements ; et elle favorise la réflexion sur les priorités à venir.

Comment fonctionne le système de notation d’un Bullet Journal

Le système de notation/légende d’un Bullet Journal repose sur des symboles simples utilisés pour représenter différents types d’entrées. Voici une liste d’exemples courants :

  • Tâche (•) : Un point simple est utilisé pour représenter une tâche à accomplir.
  • Tâche complétée (X) : Lorsque la tâche est accomplie, le point devient une croix.
  • Événement (O) : Un cercle est souvent utilisé pour noter un événement.
  • Note ou Information (–) : Un tiret peut représenter une note ou une information.
  • Priorité (! ou *) : Un point d’exclamation ou une étoile peuvent indiquer une priorité.
  • Réunion (M) : Un « M » (pour meeting) peut être utilisé pour marquer une réunion ou un rendez-vous.
  • Déplacement (>) : Une flèche vers la droite peut signifier que la tâche a été déplacée (migration).
  • Idée (→) : Une flèche peut être utilisée pour noter une idée ou une inspiration.
  • Attente (≈) : Le signe « ≈ » peut indiquer une tâche en attente ou en pause.
  • Annulation (/) : Une barre oblique peut être utilisée pour annuler une tâche.

Par où commencer pour créer votre propre Bullet Journal

  1. Choisissez votre carnet : Optez pour un carnet (taille, esthétique) que vous aurez plaisir à compléter et à garder à vos côtés.  (Toutefois, privilégiez les pages épaisses pour éviter que l’encre ne se voit en transparence). 
  2. Créez votre légende : Choisissez des symboles que vous utiliserez facilement (e.g., points pour les tâches, étoiles pour les priorités, etc.). 
  3. Choisissez la structure et les types de pages que vous souhaitez avoir dans votre carnet : Référez-vous au paragraphe précédent (Futur Log, Monthly Log, Daily Log, collections thématiques
  4. Créez votre index : Réservez les premières pages pour créer un index.
  5. Créez chaque type de page de la structure
  6. Numérotez les pages : Numérotez les pages du carnet pour faciliter la référence future.
  7. Personnalisez votre Bullet Journal : Ajoutez des couleurs, des illustrations, des citations, selon vos goûts. Laissez place à votre créativité !
  8. Faîtes vivre votre carnet : Le Bullet Journal est évolutif. Modifiez et ajustez votre système au fil du temps pour répondre à vos besoins. Utilisez vos symboles pour indiquer l’état des tâches (ex : ✓ pour complété, > pour migré). 
  9. Faîtes des bilans : Terminez chaque mois avec un bilan pour évaluer vos accomplissements et ajuster vos objectifs. Faites de même à la fin de l’année.

Pour conclure

La méthode du Bullet Journal présente de nombreux avantages, en termes d’organisation, de créativité, flexibilité… Elle est sans nul doute un outil puissant pour être plus productif, plus créatif. Si cet article vous a donné envie de tester cette méthode, de créer votre propre Bullet Journal, je ne peux que vous conseiller de lire le livre de son créateur lui-même : la méthode du Bullet Journal®. Vous y trouverez tout ce dont vous aurez besoin pour vous ravir.

Cette méthode, comme évoqué, suppose néanmoins de créer son propre support, ce qui peut en effrayer certains.  Ainsi, si vous cherchez une alternative prête à l’emploi et minimaliste… découvrez l’agenda planner Coccibel ! Il vous permettra de vous organiser efficacement et en toute simplicité.

Envie de découvrir un résumé du carnet d'introspection
pour reprendre sa vie en main et trouver sa voie ?

Je renseigne mon email pour le recevoir et je coche les cases correspondant à mes centres d’intérêt.
Panier
Envie de découvrir un extrait du carnet d'introspection pour trouver sa voie?
Je renseigne mon email pour le recevoir et je coche les cases correspondant à mes centres d’intérêt.
Carnet d'introspection Tome 1